Vraiment sain, le bois de palette ?

On voit fleurir des créations en bois de palette un peu partout sur le web… et comme ceci est un matériaux de récup’, on n’est pas toujours certain de sa provenance, des traitements qu’il a reçu et de sa qualité de bois. Mais il reste une croyance qui est parfois tenace dans la tête de certains : le bois de palette est-il toxique ? Est-ce vraiment sans risque de réaliser ses meubles en bois de palette et ne risque t-on pas d’amener des polluants dans son intérieur ? Jaune Hirondelle a mené l’enquête !

Le bois de palette, c'est quoi comme bois ?

Le bois de palette est le plus souvent du bois résineux, choisi pour sa résistance en milieux extérieurs et humides mais surtout pour sa légèreté.

Le plus souvent c’est donc du peuplier, de l’épicéa, du  pin douglas, du pin sylvestre ou maritime. Plusieurs essences sont d’ailleurs naturellement imputrescibles. Ce qui est un avantage pour l’utilisation en extérieur. Mais je n’ai pas trouvé d’astuce pour déterminer facilement en quel bois est réalisé la palette que j’ai sous les yeux, …

C’est un parfait exemple d’économie circulaire, et de réutilisation de ressources existantes. La plupart des palettes sont brûlées et ne sont pas réutilisées après avoir servi plus ou moins longtemps aux transport de marchandise… Alors même si c’est une ressource qui ne pollue pas une fois jetée… c’est dommage d’avoir coupé des arbres pour une utilisation assez courte et limitée dans le temps ! Alors autant réutiliser ce bois pour une seconde vie plutôt que d’acheter du bois « neuf ».

On a souvent de jolies surprises quand on ponce, et qu’on travaille ce bois, il présente parfois de très belles nervures et dessins de fibres. Une fois raboté, poncé, ce sont de jolies essences de bois clair à l’esprit très scandinave !

La preuve avec la réalisation des tableaux et des bougeoirs Jaune Hirondelle, que vous trouvez dans la boutique !

Ecologique bois de palette

Dis-moi comment est ta palette, je te dirais si elle est safe !

palettes perdues

Les palettes dîtes "perdues"

Ce sont des palettes qui ne sont utilisées qu’une ou deux fois maximum. Et uniquement pour du commerce intérieur, dans un même pays. Elles sont très peu utilisées pour l’import-export.

Il y a d’abord, la palette de transports de charge peu lourde qui est de format variable (80 x 120 cm, 100 x 120 cm, 60 x 80 cm) elle est souvent très légère et avec un écartement entre les lattes assez variable… Elle est généralement facile à démonter ! Elle ne présente aucun signe, marquage, et n’est généralement pas traitée. On peut l’utiliser les yeux fermés.

Ensuite, il y a la palette cimentière : qui est utilisée par les entreprises en bâtiment pour transporter des matériaux lourds. Elle est plus robuste que la palette de transport de charges peu lourdes, et souvent les lattes plus rapprochées les unes des autres pour assurer une meilleure résistance. Les planches sont plus épaisses. Selon les normes de fabrication, le bois utilisé est généralement très sec et donc bougera moins une fois l’objet décoration réalisé.

Les palettes marquées

Elles sont marquées, car elles servent au transport de marchandise d’export en Europe et à l’international.

La palette qu’on rencontre le plus souvent c’est la palette EUR EPAL : provenance d’Europe, elle est normalement traitée par traitement haute température depuis mars 2010, où le traitement chimique toxique est interdit. Le traitement haute température est un traitement non toxique qui élimine naturellement toute trace de vie d’insecte dans le bois, ainsi que certains champignons.

Elle a des dimensions précises et identiques à toutes les palettes. Elle est très robuste et nécessite d’être bien outillé pour la démonter.

Le marquage, très décoratif et qui attire les adeptes de l’upcycling de palette et les fans du style indus’ est une double information : sa provenance et comment cette palette a été traitée. (voir ci-dessous).

Mais attention, ces palettes sont souvent consignées, et destinées à être réutilisées plusieurs fois. Ne faites donc pas une descente nocturne dans votre zone d’activité préférée pour en piquer… vous risquez de vous attirer des ennuis ! 

Le plus simple : demandez simplement à votre magasin de bricolage préféré, ou faites une recherche sur le web avec le nom de votre ville ou de département… Des sociétés en vendent pour pas très cher…

Les traitements des bois de palette... petit point règlementation !

Pour déterminer si une palette a été traitée avec des produits pas cool, il faut donc identifier sa provenance et regarder si elle possède ou non des marquages.

Tout d’abord, il faut savoir que le traitement au par fumigation au bromure de méthyle (palettes marquées MB), toxique, est totalement interdit depuis le 18 mars 2010 dans l’Union Européenne. Donc il reste normalement peu de palettes traitées chimiquement en circulation.

Aujourd’hui les palettes traitées, (quand elles le sont) sont traitées avec un procédé de traitement thermique à haute température (Heat Treatment).

Voilà quelques indications pour identifier le traitement et les informations importantes à connaître. 

Avec la mention HT, c’est OK.

Avec une autre mention, de type MB … on passe son chemin !

 

Ecologique bois de palette
codes-des-traitements-palettes-bois
Image trouvée sur https://www.1001pallets.com/

Attention aux palettes tâchées ...

Avec une palette, même si elle paraît safe, parce qu’elle ne présente pas de marquage, vous n’êtes pas à l’abri qu’elle ait transporté des produits toxiques et qu’ils se soient répandus sur le bois. Donc avant d’utiliser la palette, on vérifie son état global ! A la moindre tâche suspecte, on écarte la palette, ou a minima les planches tâchées !

Pour les palettes de couleurs, ce n’est pas qu’elles sont subi des traitements, c’est qu’elles appartiennent à des entreprises qui louent des palettes et ont normalement une durée de vie assez longue !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier