Ah, tu fais du Stéphane Plaza ! Episode #1

Quand j’explique mon métier de metteur en scène d’intérieur, mes interlocuteurs me répondent « Ah, oui, tu es Stéphane Plaza, quoi ! ». Je respecte infiniment Stéphane Plaza, à qui on doit la démocratisation de cette technique de marketing immobilier venue des Etats-Unis et qui, par sa popularité télévisuelle, nous facilite quand même la vie dans notre démarche commerciale auprès de nos futurs clients. Merci Stéphane. Mais primo je ne suis pas agent immobilier, et deuzio au regard de mon métier de base (et de ma garde robe) je serais plutôt une Sophie Ferjani ou une Emmanuelle Rivassoux. L’avantage de travailler avec moi : quand je débarque chez vous, je viens sans caméra. Discrétion assurée 😉

Je suis donc souvent obligée de raconter en quoi mon métier consiste vraiment et pourquoi il est un peu différent de ce qu’on voit à la télévision, l’occasion de démonter quelques a priori et quelques idées reçues…

Oui, le home-staging sert à quelque chose ! 

Parmi les doutes et les remarques que j’entends souvent, il y a en une qui a la vie dure. « Le home-staging ça sert à rien, si ma décoration ne plaît pas aux acheteurs, ils n’auront qu’à faire des travaux ! » Le marché immobilier s’est durci ces dernières années. En Ile de France, Il y aurait 4 acheteurs pour 10 biens immobiliers en vente*. Le bien en vente a donc tout intérêt à être séduisant et provoquer le coup de coeur, car à prix, surface, nombre de pièce et situation équivalents, un bien dans lequel il n’y aura quasiment rien à faire aura bien plus de chance d’être vendu rapidement et au bon prix.

[Bon, pour ça, j’avoue je dit tout pareil que Stéphane ...]

Le home-staging a pour objectif principal de provoquer le coup de coeur dès les premières minutes des visites et permettre aux visiteurs de se projeter dans leur futur bien.


avant-apres-hs-claye7Non, le home-staging n’est pas une rénovation !

Pour provoquer un « coup de coeur », il n’est pas forcément nécessaire de tout refaire dans une maison ! Faire du home-staging c’est comme passer une voiture au contrôle technique avant de la vendre. Certaines choses sont rédhibitoires – et les réparations sont obligatoires, d’autres points sont juste notés pour information. On ne va pas transformer la citadine en utilitaire, ni transformer une voiture 3 portes en 5 portes pour mieux la vendre !

Je ne préconise jamais par exemple d’abattre une cloison, de changer la cuisine de place ou de créer une 2ème salle de bain. L’idée n’est pas non plus de faire du camouflage ou de provoquer des « vice-cachés ». On répare, on nettoie, on dépersonnalise, mais on ne fait pas du cache-misère !

J’aide mes clients à prioriser les actions à mettre en oeuvre pour les propriétaire en terme de rafraîchissement. Il se peut même que la maison ne nécessite aucun travaux – juste un grand ménage !

[Et c’est là que je ne fait pas tout à fait comme Sophie et Emmanuelle… car pour les besoins de la télé, pour rendre la chose plus spectaculaire et télégénique, et grâce à des coûts cachés, les émissions télé peuvent se permettre de faire davantage de choses que dans la réalité…]

Non, le home-staging n’est pas hors de prix !

Pour que l’opération soit avantageuse, il existe un pourcentage du montant de vente de la maison que l’on se doit de ne pas dépasser en terme d’investissement, personnellement je vise au maximum 3% environ du prix net vendeur – prestation du home-stager compris. J’invite toujours mes clients à faire eux-même les travaux (ou des personnes de leur entourage) cela fait réaliser des économies substantielles qui permettent de faire davantage de choses dans le bien. Mais si le vendeur n’est pas en capacité de réaliser les travaux lui-même, je l’oriente vers des professionnels tout à fait habilités et aux tarifs raisonnables pour de tels travaux de rafraîchissement.

Avec une maison valorisée et préparée pour la vente, les agents immobiliers ont constaté que les offres formulées par les futurs acheteurs avaient un taux de négociation très inférieur à celui des maisons non préparées et c’est là tout l’intérêt de faire du home-staging. Certes, le vendeur va investir un budget dans sa maison, mais cela lui permettra de mieux vendre sa maison et de gagner plus que s’il n’avait rien fait avant la vente.

[Bon, pour ça aussi je dit tout pareil que Stéphane ...]

Non, vous ne vendrez pas plus cher !

Quand je fais la démonstration et des rapides calculs, mes futurs clients voient de suite l’opportunité d’augmenter le prix de leur maison. Fausse bonne idée.

Un bien home-stagé se vend comme n’importe quel autre bien ou produit : dans un marché concurrentiel. Un prix affiché trop élevé par rapport à un autre produit sur le même marché n’est pas ou rarement retenu par l’acheteur.

[Bon, pour ça aussi je dit tout pareil que Stéphane et souvent même il insiste sur ce point là et il a raison ...]

 

Il y a encore plein d’autres idées reçues ou objections… L’épisode 2, c’est par ici ! Episode 2

* d’après les statistiques des réseaux de professionnels de l’immobilier

Cet article a 3 commentaires

  1. Très bon résumé et les photos montrent un très joli exemple de Home Staging 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier